Victime de huée sur scène à la dernière édition de Back in Black en décembre 2018, pour ensuite être la risée des internautes toujours en quête de proie, Pascalin Smith dit Paska est l’artiste mal-aimé de sa génération. Chanteur et danseur au joli minois, il a cependant tout pour plaire. On se demande bien ce que l’on reproche à cet ambassadeur de la Digicel.

« Au début, j’y voyais juste une mauvaise blague qui allait passer comme une lettre à la poste, mais cela a persisté et est même devenu viral avec le temps. Je fais de mon mieux pour que cela ne m’affecte pas. En bien ou en mal on parle de moi, donc ce n’est pas tout à fait négatif », a confié l’ambassadeur de la BUH qui dit être plus déterminé à travailler pour offrir le meilleur et aller de l’avant. « J’écoute les critiques, j’analyse le marché, je prends tout ce que l’on dit à mon sujet comme source de motivation et avec mon équipe et le support de mes fans, j’avance », a affirmé Paska qui est reconnaissant envers ses fans qui ont formé le Team Paska sur les réseaux sociaux afin de l’encourager.